Un ange passe #19

Toujours, repenser à cette phrase que m'a dit une amie un soir d'écriture : "surtout, n'oublie pas de danser". Repenser à cette décharge de vie, elle avait les yeux bleus, elle avait été mère avant d'être femme et quelques années plus tard, elle nous parlait de son rêve si grand, si haut, la danse. Le … Lire la suite Un ange passe #19

La vie du corps : les SHL

Pour les femmes comme moi, la vie du corps peut mettre longtemps à emprunter les chemins de féminité. La maternité est un déclencheur, la grossesse étant sans doute cette parenthèse où le corps déploie tous ses possibles. Alors, une fois n'est pas coutume, je vous invite à découvrir des méthodes naturelles, pour gérer le cycle … Lire la suite La vie du corps : les SHL

Tu es parfaite

Avant, je n'aimais pas beaucoup qu'on me dise que tu es parfaite. J'entendais : bien élevée, sage, jolie, intelligente. Ça sonnait comme une image d'épinal : un brin désuet, et bien plus proche du carcan que des habits virevoltants de l'enfance. Alors je répondais, systématiquement : "Non, elle est elle et c'est déjà exceptionnel." Dans … Lire la suite Tu es parfaite

L’arbre secret de ma mémoire, de Françoise Collin

Tu étais clos comme une péniche noire A la surface du canal. Pourtant je pris demeure sur ta vie. Ma tête de fenouil enflée de fourmis rouges, Fourmis ailées, fourmis sans cesse remuantes, Mon vêtement Tu y as mis le feu dans un bois de jonquilles, Et notre amour s’habilla de fumée. La grande feuille … Lire la suite L’arbre secret de ma mémoire, de Françoise Collin

Mai 68 : souviens-toi de demain

"SOYONS RÉALISTES, DEMANDONS L’IMPOSSIBLE" En 1968, je ne sais pas si j'aurais été du côté des hardi·e·s. Les homosexuel·le·s n'existaient pas en tant que catégorie politique, ils·elles faisaient l'objet d'une condamnation pénale et les femmes, certaines femmes, se battaient avant tout pour le droit à disposer d'elles-mêmes - peu importait avec qui. Aurais-je brûlé mon … Lire la suite Mai 68 : souviens-toi de demain

Les reines du monde réel

Avant hier, je découvrais sur Instagram une vague prise de conscience, suite au millième article pointant du doigt les comptes léchés des mères shivas, qui possèdent tout, ont des enfants parfaits et semblent réussir sans le moindre effort le jonglage quotidien auquel vous et moi nous mesurons sans likes. La blogosphère et les réseaux sociaux faisaient … Lire la suite Les reines du monde réel

Je t’offrirai des murs porteurs

J'ai rêvé d'un foyer où nous aurions grandi ensemble. Les cercles de cacao sur une table cirée, le banc de noisetier dans la cuisine pour se serrer les uns contre les autres, les couvre-lits damassés et les parties de Monopoly, j'y voyais tout. Nos rires ou nos incartades. Les petits corps serrés en rang d'oignons … Lire la suite Je t’offrirai des murs porteurs

La plus jolie de cette vie

"Et maman, tu me trouves jolie mais pas trop grosse maman ?" A ses mots, je ressens cette angoisse souterraine de l'enfance, de l'adolescence. Le ventre qui se tord, la peur du miroir. Cette crainte chevillée au corps, à tous mes corps, de ne pas ressembler à la féminité acceptable - celle qui dispenserait Romy … Lire la suite La plus jolie de cette vie