Lettre à l’amoureuse que j’étais

Je t'ai aperçue, fugitive, dans le dédale du nombre de pas journaliers pour être en bonne santé, et des heures longues remplies d'obligations, pour ne pas te noyer dans le chagrin. J'ai vue tes bras lourds d'un amour fulgurant, dont tu pressens qu'il sera ton Amour. Je t'ai sentie chercher ton équilibre sur la corniche … Lire la suite Lettre à l’amoureuse que j’étais

Publicités

Naissance

Lorsque tu arrives, Le ciel depuis longtemps s'est habillé de fêtes et de patience. Tes premières heures sont celles d'un monde à jamais espérant, Je cherche dans ta main l'ombre nacrée des murmures d'avenir Et j'y trouve, surprise, la conscience scintillante d'un bouquet fleuri. © Man0umi 2015 - Tous droits réservés  

La vie du corps : un accouchement confort avec Fempo !

J'ai accouché un mercredi. On approchait du terme, j'avais le corps en pelotes, et je portais mon moral à bout de bras. Après presque 3 mois placés sous le signe d'une menace d'accouchement prématuré, Noa ne descendait pas. Un décollement des membranes était programmé pour le surlendemain.Comme chaque mercredi depuis mon arrêt, j'étais à la … Lire la suite La vie du corps : un accouchement confort avec Fempo !

Mères Mondes

Mères courages, invisibles, Mères aveugles et brûlées aux flambeaux de leur lucidité, Mères sauvages, sur les remparts du temps, Braves d'amour et grêlées d'inquiétudes, Mères insouciance, mères espérance, Amarrées aux poignets aux prières aux grigris, Mères impeccables, tâchées par les travaux, penchées sur le berceau les cahiers les couronnes, Mères légères, envolées et puissantes, mères en … Lire la suite Mères Mondes

Cet enfant-là

Cet enfant-là, était celui du mois de décembre. C'était peut-être un garçon, ou peut-être une fille. C'était l'enfant aux prunelles enneigées, le troisième espéré depuis que nous tentions d'agrandir la famille. Il arrivait d'un amour de dix-huit années lumières, il emergeait depuis deux ans et les premiers pas de notre grande. Pour l'éclore dans mon … Lire la suite Cet enfant-là

Insomnia

S'il y avait un vertige, et s'il y avait une longue ascension, Alors ce serait celle de tes yeux plongés dans les miens. Ce soir l'azur n'a pas suffit à déchiffrer ce regard intense Qui ouvre ton visage. J'ai pris mes laines d'espérance Et je t'ai enveloppée, jusqu'à ce que le sommeil berce ton inquiétude. … Lire la suite Insomnia

#Résistantes : Nine, un anniversaire

Depuis ce matin, une pastille sur l'écran de son téléphone lui rappelle que c'est ton anniversaire. Elle avait oublié. La date, l'alarme dans son pouls, elle avait oublié ton existence. Ta voix ne résonne plus dans son univers. Depuis 18 ans, elle a si bien déconstruit cet après-midi là que le monde ne te faisait … Lire la suite #Résistantes : Nine, un anniversaire

Les mères que je connais

Les mères que je connais courent du matin au soir de la crèche au boulot et se débrouillent encore pour avoir un pain au chocolat à la sortie de l'école. Elles ne renoncent pas à la tendresse, ni à la volupté et achètent des huiles pour masser leurs cicatrices. Elle rééduquent leurs corps à se … Lire la suite Les mères que je connais

Pourquoi ?

Parce qu’il y a des jours légers comme une brise. Et que tu prends le temps d’enfiler une robe. De mettre du parfum. Ou pas. Parce que tu as lu trois histoires au lieu de deux, hier soir. Parce que tu te confrontes au brouhaha chaque jour, sans rechigner. Parce que tu sais dire que … Lire la suite Pourquoi ?

Respire

Respire, doucement, respire, Le sel du temps déposé dans les sillons de ta peau Qui fait la vie marbrée de souvenirs, Respire, le vol des oiseaux qui pépient en fanfare Sur les fils tendus de ton enfance, Et font trembler d'excitation les matins suffocants. Respire, calmement, respire comme pour emplir De poudre d'or les ballons … Lire la suite Respire