Trois petits tours et puis s’en va

Bye bye petit nid.

On t’aimait bien, avec ta baignoire sabot et des tomettes presque plus rouges. On t’a trouvé douillet, quand on a mis des rideaux à fleurs sur tes fenêtres et des guirlandes de fanions sur tes murs nus. On se souvient de ton calme, quand on a ramené notre lumière. De ton énergie tendre, et du parquet qui craquait un peu moins pour protéger son sommeil, la nuit.

On a honoré l’amour, ensemble, et on a accueilli notre famille en devenir en s’écorchant un peu sur ton manque d’intimité. On grandit beaucoup, dans ta cuisine le soir en fumant la nuit bruissante. On a attendu, aussi, de pouvoir te dire : bye bye, petit nid, aujourd’hui nous poussons la porte de notre nouveau cocon.

Nous serons chez nous, enfin. Et la vie dehors n’en sera plus tout à fait la même.

IMGP5758 copy

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s