Porté disparu

On était parties ensemble faire une promenade au soleil timide d’octobre.

On s’amusait bien, on a pas remarqué son absence tout de suite.

Et puis quand tu as été fatiguée, je t’ai vue le chercher des yeux. Entre un machouillage de bâton et le recensement des feuilles rouges sur le chemin, il avait disparu.

Caradoc, le petit lapin mordoré, avec ses moustaches tordues, ses fesses rembourrées et sa coiffure rose. Perdu. On a refait tout le chemin, au pas de course maman, on a demandé aux passants s’ils ne l’avaient pas vu. Mais personne n’avait aperçu ton tout petit ami, et les cristaux de nuit commençaient déjà à refroidir tes joues.

Alors je t’ai pris la main, je t’ai dit : ça y est, Caradoc est grand ! Il est parti visiter le monde, il a sûrement commencé par descendre dans le sud, là où il fait plus chaud et où il pourra apprendre à nager! Il faut toujours être heureuse quand ceux que tu aimes prennent leur envol !

Tu as souri, tu as gloussé, et c’était terminé.

Le soir pour t’endormir, tu as posé ta joue sur Eliot l’ours rose, et maman a noté dans sa liste extensible des choses à faire pour avant-hier : attacher les doudous quand on les emmène au parc.

man0umi_img_7445

 

Publicités

4 thoughts on “Porté disparu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s