Regarde-moi dans les yeux 

Comme souvent ce matin, Romy a voulu conclure son petit-déjeuner par une ou deux croquettes. C’est un de ses rituels depuis quelques semaines : un biberon, une poignée de brioche, et quelques croquettes du chat pour la route. Peut-être a-t-elle des gènes anglais, pour aimer manger salé de bon matin. Mais il faut bien avouer que la nourriture lyophilisée n’est pas un met de choix, j’ai donc décidé de lui apprendre à ne plus voler dans la gamelle de notre amie à quatre pattes.

Vaste entreprise.

Car comme tous les enfants de moins de trois ans, Romy réagit de la même manière chaque fois que nous formulons un interdit. Elle stoppe net son geste, nous regarde droit dans les yeux, et recommence lentement ce qu’elle était en train de faire en guettant notre réaction. De quoi devenir chèvre, ou tempête. Et j’en vois tellement, de ces mamans pétries de fatigue ou d’un manque de connaissances sur le développement de nos minis, qui s’imaginent encore que leurs petits jouent la carte de la provocation, et les gratifient alors de mille techniques jolies jolies. La voix qui monte, le chantage, les punitions…

Avec Romy, j’essaye d’appliquer la méthode fraîchement baptisée du « Regarde-moi dans les yeux ». Je la laisse amorcer son geste, puis je m’accroupis et la félicite d’avoir bien compris que c’est exactement ça qu’il ne faut pas faire. Je l’aide à refermer le placard des croquettes, au passage je lui susurre quelques miaous, et elle s’en va satisfaite.

A ces parents persuadés que leurs petits les testent, j’aimerais dire que nous avons fait d’immenses progrès. Nous savons aujourd’hui que les enfants suivent un développement neurologique qui les empêche de gérer leurs émotions totalement avant cinq ans, ils ne sont pas capables de manipulation – et ce quelle que soit leur vitesse d’apprentissage. Dans leurs premières années, ils ont une intelligence liée à la motricité et aux sens.  Comme ils ne peuvent pas visualiser un interdit, ils reproduisent l’action en nous regardant très intensément, c’est leur manière de confirmer qu’ils ont bien compris notre demande. Ensuite, s’ils réitèrent leurs âneries à un rythme soutenu, la cause est à chercher du côté de la tentation, ou du message caché.

Quand Romy fonce vers la gamelle du chat, elle va tout simplement se servir. Une manière de me signifier que le petit déjeuner n’est pas clos, qu’elle a encore besoin que je la surveille et que je lui donne de quoi la « caler ». C’est aussi sa façon personnelle de me répéter qu’elle ne peut pas résister à la tentation, le non chez elle est encore immédiat. Mais à quinze mois, il ne s’imprime pas vraiment sur la durée. Alors ce matin, j’ai changé les croquettes de placard, et je lui expliqué pour la millième fois que la gamelle du chat doit rester à sa place, que le libre-service ne concerne que la boule de poils et que le petit déjeuner se compose essentiellement de lait, de gâteaux et de câlins. Mais pas de lapin et de légumes séchés. Autant vous dire qu’elle a trouvé le monde mal fait, et qu’elle n’a pas dit son dernier mot.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
Et en prime, vous voici gratifiés d’un appel au rêve. 
Publicités

2 thoughts on “Regarde-moi dans les yeux 

  1. Ah ah ah, chez nous aussi, il pique les croquettes du chat … la première solution (radicale), c’est que litière et croquette sont dans la buanderie où le chat accède par une chatière. Je tente aussi la « responsabilisation » en lui proposant de donner lui les croquettes au chat … pour l’instant, il ne résiste pas à la tentation d’en voler quelques une, et je le laisse faire (dans la mesure du raisonnable, mais bon, j’ai mangé les croquettes du chien enfant et ça m’est passé 😊)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s