La minie voisine et Morphée

Depuis quelques semaines la petite fille qui vit dans l’appartement du dessus passe ses nuits à hurler. Ses parents nous ont dit qu’en entrant dans sa deuxième année, elle a soudain commencé à faire des cauchemars et des terreurs nocturnes. Ils ont tout essayé, sans doute, et on voit toute la fatigue teinter leurs pupilles lasses.

Elle, elle est enceinte de six mois. Et lui, il jongle sur scène comme à la vie pour aller chercher leur princesse, aider Madame au quotidien qui plie un peu sous la fatigue de la grossesse, et rester le passionné trentenaire que j’imagine quand il m’envoie des « salut » affables dans la cage d’escalier.

Chaque nuit depuis plusieurs semaines, les hurlements de leur petite nous extirpent du sommeil. On croise les doigts pour qu’ils ne réveillent pas Romy, mais celle-ci a un sommeil de plomb – la futée. Alors on s’inquiète un peu pour eux, en cherchant à nous rendormir. Nous qui n’avons jamais laissé pleurer notre minie, on imagine bien qu’ils tentent la méthode en désespoir de cause… On aimerait avoir une baguette magique pour les soulager dans cette période éreintante – et retrouver le silence de nos nuits.

A part une intervention divine, avez-vous des conseils, pour que la minie voisine rejoigne enfin Morphée ?

imgp6449

Publicités

6 thoughts on “La minie voisine et Morphée

  1. Et il s’est passé quelque chose dans la vie de la minie voisine pour avoir soudain des terreurs nocturnes (à part le nouveau petit frère/soeur en route)?
    perso j’ai visiblement eu le meme problème à peu près au meme âge suite à une anesthesie générale (dans mon jeune temps c’était semble-t-il des effets secondaires possibles). Comme ça a duré un certain temps, la légende familiale raconte que la seule solution qui a fonctionné a été d’aller voir un marabout (ou en tout cas un genre de pédopsy) pour m’aider à différencier rêve et réalité. A probablement tenter si ça fait vraiment un bout de temps que ça dure…

    Aimé par 1 personne

  2. Je suppose qu’ils ont essayé, quand FeuFolet à commencé à faire des cauchemars et semblé avoir peur du noir pendant ma grossesse, j’ai un peu dormi dans sa chambre et les choses ce sont tassées.
    Bon courage à eux (et à vous aussi )

    Aimé par 1 personne

  3. Mon mini n’a pas dormi (plus de trois heures d’affilée la nuit, plus de vingt minutes le jour) pendant plus d’un mois, ni à la maison, ni à la crèche. Enceinte de sept mois, j’étais vraiment au bout du rouleau. La valse de médecin en médecin (généraliste, ostéopathe, homéopathe, acuponcteur…) m’épuisait davantage, comme cette honte de ne savoir quoi faire pour l’aider, cette impression d’être une mère minable…
    L’homéopathie, et les nuits dans notre lit (au diable les beaux discours !) ont eu raison de la situation. Il dort. Pas dans son lit, certes, mais il dort. Un seul combat à la fois…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s