Et moi et moi et moi

Allez, sur l’invitation d’une wonder maman, me voici conviée au dur exercice des Liebster Award, initié par Papa Backstage ! L’idée : raconter 11 anecdotes sur moi puis répondre aux 11 questions posées par la personne qui m’a nominée. Mais comme Quatre enfants a réduit les chiffes à 7 – et oui!, je m’y tiens aussi !

7 anecdotes sur moi


Je suis diplômée en Lettres Modernes mention Genre, Coopération Internationale et Genre(s), Pensée de la Différence et Rapports de Sexe. Mais j’ai compris ces dernières années que j’avais probablement manqué ma vocation : être sage-femme. Qui sait si je ne deviendrai pas doula un de ces jours.

J’ai grandi en vouvoyant mes parents. A quinze ans, lorsque j’ai eu le choix, j’ai décidé de tutoyer ma maman, mais je vouvoie aujourd’hui encore mon père, et je reste incapable de tutoyer toute personne que je respecte et qui est plus âgée que moi. Chacun ses stigmates d’enfance.

J’aime beaucoup les paillettes. Et les chebekias. Et les joncs en argent. Mais alors mais beaucoup.

En amitié, au boulot, en amour, je n’entre presque jamais en conflit. La bavarde que je suis est une taiseuse en situation de crise : quand je commence à ne plus dire ce que je pense, c’est que j’ai déjà quitté le terrain. Mais ma loyauté peut m’obliger à rester dans l’équipe longtemps après mon départ intérieur.

Je me suis mariée enceinte de six mois. Quand l’adjointe au maire a demandé à ma future si elle voulait m’épouser, elle a lâché un « non » tonitruant, et on a bien ri. C’était pour voiler le tsunami d’émotion qu’on partageait tous, la conscience du chemin parcouru pour arriver jusque là.

J’ai trois tatouages, et si je m’écoutais j’en serais recouverte. Mais il y a les conventions parisiennes, et les à priori, et le regard des autres, et le compte en banque maigrichon.

Je ne me suis jamais définie comme homosexuelle, je trouve que la sensualité qui m’habite ne regarde personne. Mais avec la naissance de Romy, j’ai appris à nous définir comme famille homoparentale. Par utilité, parce qu’elle aura besoin d’être nourrie d’un discours clair, et heureux sur le sujet.

7 réponses aux questions de Quatre Enfants

#1-Prénom, âge et profession ? Prénom tenu secret par respect pour ma tribu. 31 ans, responsable éditoriale dans une agence photo.

#2– Que vas-tu faire juste après avoir rédigé ce billet ? Comme tous les matins, Minus : conquérir le monde.

#3– La destination de tes dernières vacances ? Notre appartement : nous ne sommes pas parties cette année car nous avons acheté un appartement. Nous avons consacré nos vacances à l’encartonnage en série. Je me projette donc dans les futures vacances qui seront, si tout va bien, Lisbonne en avril et Pretoria en fin d’année prochaine.

#4– À quoi es-tu particulièrement douée? J’ai réussi à faire en sorte que mon amoureuse se charge de tous les repas, et toutes les courses. Toutes les semaines de toutes les années. balèze non ?

#5– Ton dernier ciné ? Mon dernier quoi ? Soyons sérieux, je suis maman et je travaille à temps plein ( j’ai toujours rêvé de la caser celle-là).

#6– Ton enfant a 38,5 de température : a/ tu fonces aux urgences – b/ tu fonces chez le doc – c/ tu donnes un Doliprane et attends que ça passe tout seul – d/ T’avais pas remarqué qu’il avait de la fièvre ? Réponse D. C’était donc ça,  cet air chafouin et ces joues rouges de matriochka bon marché !

#7– Donne-nous un chiffre autour de ton blog ? … date de création, nombre d’articles, d’abonnés, de vues, de temps passé à rédiger, de fautes d’orthographe … peu importe. 5 mois, c’est la durée de vie de ce joli espace que je construis au gré des mots, et même s’il est modeste, il tient une place importante dans mon quotidien.

Mes 7 questions aux nominés

#1– Quelle maman es-tu en trois mots ?
#2– Quelle valeur transmettras-tu à ton/tes mini(s) s’il n’y en avait qu’une ? (Ça, c’est pour l’humanité et les jolies perspectives)
#3– Ta technique pour avoir une heure de tranquillité le week-end ? (Ça, c’est pour te copier)
#4– La fois où tu as réalisé que tu étais trop fan de ton/ta mini, et que tu t’es vite ressaisie pour que personne ne s’en aperçoive ? (Ça, c’est pour les mamans qui comprendront)
#5– Tu le mesures à quoi, le terrible two ? (Ça, c’est pour me préparer)
#6– Ta recette hyper rapide hyper facile hyper aguicheuse ? (Ça, c’est pour soudoyer ma moitié les soirs maussades )
#7– Et à part maman, tu fais quoi ? (Ça, c’est parce que même si c’est un blog de parentalité, on est pas que ça non !)

Et mes nominés, moi aussi 5 je trouve que c’est déjà bien :

Hors du temps

La transition des castors

A dada et au dodo

Le rire des anges

Maman Chloé

Merci Quatre enfants pour l’invitation !

imgp0345-copy

Publicités

2 thoughts on “Et moi et moi et moi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s