Entrer dans la valse

Elle a topé le muret sur sa droite, et crié « par là » en se lançant dans la course.

Au bout, je n’voyais pas grand chose dans ce parking désert.

Un ciel raclant sous nos semelles, peut-être, des gouttes d’hiver au bout du nez.

Elle avait le hoquet, et elle avançait plus vite que la nuit.

Son foulard coeur flottait dans son sillage, au cliquetis des boots
sur le béton gorgé de feuilles mortes.

Plus loin, elle a fait une halte, et m’a hurlé : « encore ? ».

J’ai dit vas-y, vas-y toujours ma furtive, on n’a pas besoin d’atteindre quoi que ce soit.

On n’a qu’à entrer dans la valse, à corps perdu, et on verra bien la suite.

A la page suivante, on verra quel sommet se profile.

imgp7049-copy

Publicités

One thought on “Entrer dans la valse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s