La semaine en solo

Semaine en solo terminée, l’amoureuse est rentrée de son escapade nigérienne les cheveux ensablés et l’air de ne pas avoir eu son ratio de câlins depuis longtemps. Nous, on était plutôt fières de notre bilan, même si certains détails doivent encore être huilés !
Romy et moi avons donc à notre actif :
✓ Un rhume terrassé à coup d’oignons crus sous la table de nuit. Ou pas, le rhume est revenu en force ce week-end.
✓ Un goûter voisine organisé sur le pouce à grand renfort de cookies (pré-faits, soyons sérieux) et de jus de grenades.
✓ 12 lectures appliquées du livre « Doudou cherche bébé », je n’ai jamais réussi à nous contenter d’une seule le soir avant de la coucher.
✓ 3 réveils nocturnes pour urgence tendresse.
✓ Deux découvertes culinaires validées : le lait de coco, et le yaourt soja ananas.
✓ Des couches bios extrêmement chères remises au placard : elles n’ont aucun bénéfice sur les besoins du moment et semblent moins résistantes.
✓ Deux réveils aux aurores pour faire la purée maison de mademoiselle : c’est étrange un matin parfumé au navet.
✓ Quelques secrets murmurés dans le creux du cou avant d’aller dormir : « Romy,c’est quoi l’amour ? C’est nous ! ».
✓ Une robe de princesse baptisée au mariage des copines.
✓ Un retard systématique chez la nourrice le matin, je rejette l’entière responsabilité sur l’heure qui tourne trop vite. Rien à voire avec nos 20 minutes quotidiennes à trier les bijoux de Oumi avant de démarrer la journée.
✓ Trop peu de FaceTime avec l’adorée, merci les agendas incompatibles.
✓ Un bon demi million de dessins animés réclamés, et l’apparition du mot télé. J’ai contré les caprices naissants à coup de diversions ( « Romy il est où bébé, il dort bébé?) ou de consigne incontournable ( « Romy, quand je dis non, ce n’est pas la peine de commencer à geindre, ça ne m’intéresse pas. »). Score : 8/2 pour moi, il faut bien céder parfois.
✓ l’apparition enfin du mot tant espérer : Oumi ! Que mademoiselle a murmuré l’air de rien la veille de son retour, et qu’elle martèle depuis au rythme des secondes, pour rattraper le temps perdu.
Ces semaines en solo, je les serre contre mon coeur de maman charnelle, qui n’aime rien tant qu’avoir sa douce-vive pour elle de temps en temps, et je ferme leur porte avec félicité, car il n’y a rien de meilleur qu’entendre l’amoureuse rentrer, et voir Romy trépigner de joie.

img_9307-copy

Publicités

One thought on “La semaine en solo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s