Femme et debout 

6:43, un bus en région parisienne glisse sur les nids de poule et fend la nuit encore mouillée de rêves. Autour de moi, un bataillon de femmes, regards brumeux et mentons enfouis dans des écharpes enroulées mille fois, comme les vestiges d’une coquetterie rendue impossible au fil des obligations quotidiennes. Certaines se rendent au travail, d’autres vont traverser la capitale pour entamer la première de leur bien connue triple journée : celle de la mère, celle de la femme active et celle de l’amoureuse. Certaines se demanderont comment faire entrer sous cette superposition de costumes celui de l’être soi, de la femme unifiée qu’elles aspirent à devenir.

7:10, la pluie crayonne encore les visages d’une fatigue toute parisienne ce matin, il n’y aura pas d’aube dans le ciel maussade des transhumances modernes. J’ai quitté mon amoureuse et la plus-que-vive sans les embrasser pour ne pas les réveiller, une de mes vies m’attend ce matin dans le 72. Partout sur le chemin, les panneaux publicitaires célèbrent la journée des droits des femmes. Mes voisines de banquette ne semblent pas y prêter attention, elles somnolent au gré des stations souterraines.

8:03, le tourbillon va commencer. Elles vont courir, attraper un train en hélant les pendules, remplir des objectifs ou défendre au fer de lance la qualité sur le nombre, s’accorder la coquetterie première d’un regard incertain jeté sur la vitre, moucher des nez et tenir des mains potelées. Elles vont lister les rendez-vous, écrire des prophéties poétiques, prier un dieu giron ou faire jaillir du jonglage l’horizon d’une vie multiple.

Elles vont se pencher sur l’ouvrage invisible d’être femmes et debout, quel que soit leur monde.

Et dans mon agenda ordinaire, je trouverai quelques minutes pour célébrer en pensée celles pour qui l’être femme reste un costume lourd à endosser. Avant que l’escalator ne me dépose aux pieds d’une capitale exigeante, et qu’il soit plus temps de vivre que d’observer.

Man0umi_IMGP7661

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s