L’architecte de tes premiers mois

“C’est toujours par le sommeil que les grandes choses commencent.
C’est toujours par le plus petit côté que les grandes choses arrivent.”
Christian Bobin

Ce matin mon ange, je pense aux rares sermons que nous avons fait penchées et amoureuses sur ton berceau fragile, à la maternité. Parmi les chuchotis recueillis des mamans en herbes que nous devenions, celui de toujours, quelle que soit l’urgence de nos vies, protéger ton sommeil.

Nous avons promis de t’accorder le repos nécessaire au développement mental et psychique qui ferait de toi, une petite fille enjouée et ouverte au monde. Nous avons choisi de ne (presque) jamais mettre en péril l’heure de tes siestes, de te préserver du brouhaha de notre vie sociale jusqu’à ce que tu sois en âge d’absorber le nomadisme qui nécessairement, te fatigue davantage.
Alors, nous avons préféré recevoir à la maison, et décliné les invitations qui repoussent de trop le coucher du soir. La règle étant que l’exception ne devait pas intervenir plus d’une fois par semaine.
Nous avons parfois constaté l’incompréhension chez ces parents kangourous qui ont des enfants tous-terrains, capables de s’endormir sur n’importe quel sentier, pourvu que la poussette s’incline. J’ai rêvé, quelque temps, à ces matelas au sol qui déclinent un aménagement de l’espace en accord avec les principes de Maria Montessori. Et j’ai renoncé, sans regret, en constatant que ton désir de découvrir le monde serait plus fort que ta capacité à entrer par toi-même dans ce sommeil agité qui caractérise les phases d’endormissement des tous-petits. Il me paraissait hors de question de mettre en péril ta quiétude, le bon déroulement de tes nuits, tout repos vital à la maturation de ton cerveau – et aux mamans actives que nous sommes.

Par cette promesse, j’ai appris à te faire passer avant toute tentation de nos week-ends parisiens. Il a fallu résister au désir de te réveiller lorsque le sommeil se prolongeait sans explication, et qu’on se demandait si tu n’étais pas en danger.

Car justement, c’est la qualité de ce sommeil qui a été l’architecte de tes premiers mois – bercés de sérénité et de jeux, grâce à cette promesse tenue.

IMGP7806 copy

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s