Les uns les autres

On peut compter l’amour au nombre de démonstrations festives et aux cadeaux accumulés les jours de pluie. On peut le mesurer sur mille gradients, chacun a ses critères de choix : le temps dédié, le temps réel, le temps projeté, le temps rêvé…

L’amour, chez nous, c’est le relais.
C’est cette douce franchise et cette imperturbable disponibilité quand nous avons un imprévu.
C’est dormir sur le canapé juste pour avoir le plaisir d’être réveillée par une joufflue gonflée de sommeil, un samedi à l’aube.
C’est cuisiner discrètement des brioches maison, quand on ne l’a vu qu’une fois en coup de vent.
C’est se précipiter pour l’accueillir quelques heures durant, quand les mamans doivent déménager quelques meubles et qu’elles ont besoin d’avoir les bras libres.

L’amour, chez nous, c’est la simplicité.
Pouvoir dire : « J’ai besoin que tu nous aides ce soir, je ne serai pas à l’heure. »
Savoir entendre : « Romy est fatiguée, on se retrouve à mi-chemin. »
Être surprise : « Quand est-ce qu’on la garde, pour que vous sortiez en amoureuses ? »

L’amour, chez nous, c’est toujours une question de simplicité.
Être ensemble et se contenter de l’être, parce que son enfance est un spectacle rafraîchissant et que mettre le monde à sa hauteur reste notre priorité. Nous avons la chance de compter quelques épaules solides, heureuses d’être disponibles, sincèrement attachées à notre minie. Un merci immense à elles de ne jamais nous rendre redevables. Vous êtes les piliers d’un quotidien aux rouages enchantés.

IMGP7855 copy

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s