Funambule

Tu avances
Malhabile
Sur le fil
Des avances

Tu accours
Pour le peu
Que l’on peut
Dire toujours

Et tu danses
Magicien
D’un certain
Contre-sens

Tu disputes
Aux planètes
La tempête
Et la lutte

Tu promets
Et tu ris
Tu souris
Tu parais

Tu marches
Le cœur blanc
De ce sang
Sous l’arche

Tu envoles
Au revoir
Des miroirs
Tu convoles

Tu embrasses
Et rougis
C’est l’ennui
Que tu chasses

Tu éfleures
Le parterre
Des colères
Et tu pleures

Tu es là
Immobile
Dans l’utile
Apparat

Tu es ou
Je suis belle
Et dans l’aile
Des courroux

Tu es plus
Le meilleur
Qu’un bonheur
Un de plus

Tu es mien
Jusqu’au cœur
D’un ailleurs
Incertain

Octobre 2006
© Man0umi – Tous droits réservés

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s