Lettre à l’amoureuse que j’étais

Je t'ai aperçue, fugitive, dans le dédale du nombre de pas journaliers pour être en bonne santé, et des heures longues remplies d'obligations, pour ne pas te noyer dans le chagrin. J'ai vue tes bras lourds d'un amour fulgurant, dont tu pressens qu'il sera ton Amour. Je t'ai sentie chercher ton équilibre sur la corniche … Lire la suite Lettre à l’amoureuse que j’étais

Publicités

La vie du corps : un accouchement confort avec Fempo !

J'ai accouché un mercredi. On approchait du terme, j'avais le corps en pelotes, et je portais mon moral à bout de bras. Après presque 3 mois placés sous le signe d'une menace d'accouchement prématuré, Noa ne descendait pas. Un décollement des membranes était programmé pour le surlendemain.Comme chaque mercredi depuis mon arrêt, j'étais à la … Lire la suite La vie du corps : un accouchement confort avec Fempo !

#Résistantes : Nine, un anniversaire

Depuis ce matin, une pastille sur l'écran de son téléphone lui rappelle que c'est ton anniversaire. Elle avait oublié. La date, l'alarme dans son pouls, elle avait oublié ton existence. Ta voix ne résonne plus dans son univers. Depuis 18 ans, elle a si bien déconstruit cet après-midi là que le monde ne te faisait … Lire la suite #Résistantes : Nine, un anniversaire

J’aimerais être cette femme

A 19h12, le trésor termine son repas. Je me félicite encore d'avoir décidé d'avancer l'heure des festivités, pour nous extraire de cet énième bras de fer autour de l'assiette qui gangrenait nos fins de journées depuis des semaines. Il fait déjà nuit noire, j'allume l'ampoule du couloir car je sais qu'elle va vouloir aller chercher … Lire la suite J’aimerais être cette femme

Principe de réalité : Culpabilité, mon amie

Chère Culpabilité, J'ai beau être toujours du côté de la joie, et m'astreindre régulièrement à ne voir que le verre à moitié plein, je ne déroge pas à la règle. Depuis que je suis devenue maman, tu rodes furtivement dans les parages. Je sais que tu es là quand ... Je suis trop fatiguée pour … Lire la suite Principe de réalité : Culpabilité, mon amie

La vie du corps : les dessous FEMPO

Je vous l'annonçais récemment, je désire ici parler aux femmes, des femmes. Car le travail d'écriture que je mène depuis deux ans, la constance qu'il exige et les échanges qu'il génère au quotidien m'ont appris à me positionner dans le monde nébuleux des "blogueuses". Je ne serai pas celle qui vous fera gagner un bon … Lire la suite La vie du corps : les dessous FEMPO

Palladium, par Brigitte

T'es belle même quand tu pleures T'as le spleen élégant le blues enchanteur Il devrait être aveugle et sourd Pour être allé faire un tour C'est pas la peine de faire semblant Je sais qu'on n'est pas des géants Viens on pleure on pissera moins Comme toujours ça passera Ça va ça vient ça s'en … Lire la suite Palladium, par Brigitte

#Résistantes : Moïra, celle qui marche

Il y a une semaine, j'annonçais sur Instagram la création d'une série de témoignages de femmes, intitulé @Résistantes. Le premier, publié sur IG sous le nom de Tiphaine, était écrit par celle qui l'a vécu. Celui-ci m'a été raconté : une amie de cette femme mère résistante voulait lui rendre hommage et m'a demandé d'écrire … Lire la suite #Résistantes : Moïra, celle qui marche

La vie du corps : les SHL

Pour les femmes comme moi, la vie du corps peut mettre longtemps à emprunter les chemins de féminité. La maternité est un déclencheur, la grossesse étant sans doute cette parenthèse où le corps déploie tous ses possibles. Alors, une fois n'est pas coutume, je vous invite à découvrir des méthodes naturelles, pour gérer le cycle … Lire la suite La vie du corps : les SHL

Mai 68 : souviens-toi de demain

"SOYONS RÉALISTES, DEMANDONS L’IMPOSSIBLE" En 1968, je ne sais pas si j'aurais été du côté des hardi·e·s. Les homosexuel·le·s n'existaient pas en tant que catégorie politique, ils·elles faisaient l'objet d'une condamnation pénale et les femmes, certaines femmes, se battaient avant tout pour le droit à disposer d'elles-mêmes - peu importait avec qui. Aurais-je brûlé mon … Lire la suite Mai 68 : souviens-toi de demain