Il y avait un phoenix, qui portait le monde

Je la regarde, je cherche dans ses traits l'indice délicat de la femme qu'elle deviendra, et je ne vois souvent que toi. La femme verticale. La femme de l'effondrement et des résurrections. Celle qui m'a dit un jour : "J'ai fait un garçon parce qu'il le fallait. Je l'aime plus que tout. Ensuite j'ai fait … Continue reading Il y avait un phoenix, qui portait le monde

Publicités