Violette

Violette n'a pas une vie facile, depuis que les travaux ont commencé. Elle tremble comme un prunier sur ses genoux, avec les murs de son logement social elle tremble, c'est les bétonneuses qui secouent sa vieille carcasse. Elle dit ça à la caisse du Franprix, les mains serrées sur un caddie branlant. Des yeux pour … Lire la suite Violette

Publicités

Palladium, par Brigitte

T'es belle même quand tu pleures T'as le spleen élégant le blues enchanteur Il devrait être aveugle et sourd Pour être allé faire un tour C'est pas la peine de faire semblant Je sais qu'on n'est pas des géants Viens on pleure on pissera moins Comme toujours ça passera Ça va ça vient ça s'en … Lire la suite Palladium, par Brigitte

#Résistantes : Moïra, celle qui marche

Il y a une semaine, j'annonçais sur Instagram la création d'une série de témoignages de femmes, intitulé @Résistantes. Le premier, publié sur IG sous le nom de Tiphaine, était écrit par celle qui l'a vécu. Celui-ci m'a été raconté : une amie de cette femme mère résistante voulait lui rendre hommage et m'a demandé d'écrire … Lire la suite #Résistantes : Moïra, celle qui marche

Tu es parfaite

Avant, je n'aimais pas beaucoup qu'on me dise que tu es parfaite. J'entendais : bien élevée, sage, jolie, intelligente. Ça sonnait comme une image d'épinal : un brin désuet, et bien plus proche du carcan que des habits virevoltants de l'enfance. Alors je répondais, systématiquement : "Non, elle est elle et c'est déjà exceptionnel." Dans … Lire la suite Tu es parfaite

Les reines du monde réel

Avant hier, je découvrais sur Instagram une vague prise de conscience, suite au millième article pointant du doigt les comptes léchés des mères shivas, qui possèdent tout, ont des enfants parfaits et semblent réussir sans le moindre effort le jonglage quotidien auquel vous et moi nous mesurons sans likes. La blogosphère et les réseaux sociaux faisaient … Lire la suite Les reines du monde réel

Celle qui tremble à l’intérieur

Ces derniers mois, j'ai traversé une tempête immense. Je ne sais pas comment en parler ici, mettre des mots revient à dévoyer ses propres sentiments parfois. J'ai traversé une tempête qui porte plusieurs prénoms, et qui s'appelle : devenir adulte. Je me croyais grande, jusqu'à la naissance de Romy. Je me voyais arrivée, grâce à … Lire la suite Celle qui tremble à l’intérieur

Petit pays du corps

La sonnerie feutrée des constantes. Celle plus stridente de la machine qui s'emballe. Apnée. Alerte. Le tracé jaune, le tracé vert, le tracé rouge. Les chiffres sibyllins. La pénombre puis les lumières aveuglantes. Les stores qui n'en sont pas. Les rires étranges des soignants juste derrière la porte, qui oublient la retenue nécessaire. Ou qui … Lire la suite Petit pays du corps