#c comme Cloche

Man0umi_Cloche

Ma grand-mère utilisait toujours cette expression, elle disait « Huit jours sous une cloche » dans un soupir de lassitude comme pour dire « Si vous aviez connu la guerre, vous seriez moins tatillons avec la qualité du réel… »
« Huit jours sous une cloche », et vous auriez déjà fini ce gratin de courges.
« Huit jours sous une cloche », et vous ne perdriez pas tant d’énergie à vous chamailler.
Vous iriez droit à l’essentiel, si vous aviez déjà eu faim. Vous seriez capables de vous rassembler, et vous ne céderiez plus aux luttes intestines.

Ce matin je pense au gladiateur parmi nous.
A celui qui a fait à notre fille le cadeau d’anniversaire le plus émouvant : être présent.
Et je lui dis : Merci.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s